RONDANDO TU ESQUINA – 1945

Compositeur : Charlo

Paroles : Enrique Cadícamo

 

Version : Ángel D’AGOSTINO (1945)

Chant : Ángel VARGAS

Traduction : Fabrice HATEM

Esta noche tengo ganas de buscarla, Cette nuit, j’aimerais tant aller la chercher,
de borrar lo que ha pasado y perdonarla. Oublier ce qu’elle a fait et lui pardonner.
Ya no me importa el que dirán Peu m’importe ce qu’ils diront,
ni de las cosas que hablarán… les histoires qu’ils raconteront…
¡ Total la gente siempre habla ! Les gens passent leur temps à causer !
Yo no pienso más que en ella a toda hora… Je suis hanté, sans répit, par son souvenir…
Es terrible esta pasión devoradora. Elle est terrible cette passion qui me dévore
Y ella siempre sin saber, Et elle qui est là, sans savoir
sin siquiera sospechar ni même un instant entrevoir
mis deseos de volver… mon désir de revenir…
¿ Qué me has dado, vida mía, Que m’as-tu donc fait, oh ma vie,
que ando triste noche y día ? que j’aille ainsi triste, jour et nuit ?
Rondando siempre tu esquina, Vers ta rue où toujours je rôde,
mirando siempre tu casa. vers ta maison que je regarde.
Y esta pasión que lastima Cette passion qui me détruit
y este dolor que no pasa. cette douleur qui me poursuit.
¿ Hasta cuando iré sufriendo Jusqu’à quand devrai-je souffrir
el tormento de tu amor ? le tourment de cet amour ?
Este pobre corazón que no la olvida, Il ne peut trouver l’oubli, ce coeur qui pleure,
me la nombra con los labios de su herida, et dit son nom par les lèvres de sa blessure,
y ahondando más su sinsabor tandis qu’affolant mon malheur
la mariposa del dolor le papillon de la douleur
cruza en la noche de mi vida. volète dans la nuit de ma vie.
Compañeros, hoy es noche de verbena. Les amis, je vais aller boire toute la nuit.
Sin embargo, yo no puedo con mi pena Mais je ne pourrai vaincre la peine qui me poursuit
y al saber que ya no está, et en pensant qu’elle est partie,
solo triste y sin amor seul, sans amour, éconduit,
me pregunto sin cesar… je me demande sans répit :
Qué me has dado vida mía… Que m’as-tu donc fait, oh ma vie…

Association de Tango Argentin depuis 1992