Solange-Bazely-lit-la-poesie-web

Solange Bazely

Programmée pendant les Nuits Allumées  :
Samedi 27 mai à 15h – Hôtel de France
L’an dernier, Solange Bazely nous avait enchanté avec deux de ses conférences et nous la retrouvons avec grand plaisir cette année avec une lecture à voix haute mettant à l’honneur :
« Poètes et paroles de Tango d’aujourd’hui ».
Depuis les années 1990, de nouvelles générations de poètes et de
compositeurs se sont réappropriés le genre pour dire leur colère,
leurs revendications, leur quotidien, les aberrations du monde, avec
ironie parfois. Solange Bazely propose des lectures à voix haute – en
français- ouvertes à tout type de public, rassemblant les textes d’auteurs issus de cette nouvelle génération.

Entrée gratuite

BIOGRAPHIE
Après des études d’audiovisuel, Solange Bazely met le pied dans l’univers du tango argentin dès 1992, avec une curiosité tous azimuts : elle danse, écrit, rencontre, écoute, chante, voyage…
En 1996, elle crée la première revue de tango argentin en France puis devient agent de musiciens argentins ( dont Juan José Mosalini ) durant 7 ans. Elle collabore à de nombreux projets ( Cité de
la Musique, Salle Pleyel, livret CDs pour Universal ) dont celui du premier site spécialisé sur les musiques argentines. Elle donne régulièrement des conférences depuis 2006, une façon de transmettre sa passion…
Ses textes ont également été publiés dans la revue Tout Tango de 2004 à 2012.
Depuis 2005, elle collabore à la section “Cinéma et tango“ du festival Cinélatino et depuis 2009 au festival Tangopostale à Toulouse où elle vit.  En 2011, elle a également assuré la programmation cinéma du Festival de Tango de Tarbes.
Actuellement, elle écrit un livre sur le bandonéon, avec le photographe Olivier Elissalt qui devrait paraître fin 2016.
Passionnée de poésie et de littérature argentine et uruguayenne, elle se lance dans la lecture à voix haute de ses auteurs préférés et met en ligne et à jour régulièrement une bibliographie sur ce thème.
Son site :

Association de Tango Argentin depuis 1992