ÉDITO

Bonnes nouvelles !

Cet été, on danse aux Allumés.

Enfin de bonnes nouvelles et des perspectives de pouvoir danser cet été.

De nombreux festivals ont annoncé en complément de leurs propositions « culturelles », la reprise des milongas ; certes il faudra encore rester prudents et solidaires des organisateurs qui se mobilisent pour que l’on puisse retrouver les pistes de danse en toute sécurité (« Et pendant ce temps sur la planète tango… »)

De notre côté, nous avons décidé depuis le 2 juillet, de rouvrir notre salle et de proposer des milonguitas tous les vendredis de 21:30 à 00:30 (sauf le 30 juillet et le 13 août), ouvertes à tous.

Pour en savoir plus… 

A la rentrée,

  • une série d’initiations, pour celles et ceux qui souhaitent découvrir le tango argentin, à partir du lundi 30 août,

  • l’assemblée générale le 15 septembre,

  • le lancement des adhésions 2021/2022 à partir du vendredi 17 septembre,

  • la reprise des cours hebdomadaires et des pratiques du jeudi à partir du 20 septembre,

  • Si les conditions sanitaires le permettent, le bal de rentrée, le samedi 25 septembre…

Et plus tard,

  • 2 résidences LOTRA ROLA les 23,24 octobre et 4,5 décembre,

  • le bal de Noël, le samedi 18 décembre,

Bon été !

Le Conseil d’administration des Allumés du tango.

Si vous souhaitez recevoir notre newsletter, merci d’en faire la demande à contact@allumesdutango.com

___________________________________________________________________________

LES ALLUMÉS ONT PARTICIPÉ !

Les Allumés du tango ont participé à la rédaction des fiches inventaires PCI  » La pratique du tango en France à travers les milongas et les festivals ».PCI est l’abréviation de « patrimoine culturel immatériel », c’est-à-dire l’ensemble des pratiques, expressions ou représentations qu’une communauté humaine reconnaît comme faisant partie de son patrimoine, parce qu’elles procurent à ce groupe humain un sentiment de continuité et d’identité. Ces pratiques concernent principalement les expressions et traditions orales, les pratiques sociales, les rituels, les événements festifs, les savoirs et pratiques relevant des arts du spectacle, les savoir-faire artisanaux et les connaissances en lien avec la nature et l’univers. L’implication des personnes ou groupes porteurs de ces pratiques culturelles immatérielles est la condition première de la sauvegarde de ce type de patrimoine, conformément aux objectifs de la Convention de 2003. La France a ratifié en juillet 2006 cet instrument international. Depuis lors, sa mise en œuvre est confiée, au ministère de la Culture ; Lien pour découvrir ces publications (Milongas en France se trouve au bas de la page)  

Association de Tango Argentin depuis 1992